mercredi 10 décembre 2014

Un blòg pour l'actualitat d'ABRAÇEBRAÇ (Serge Desaunay-Sylvie Berger)

Ai pas tròp lo temps e l'enveja d'escriure d'aquesta passa, mas ai pres lo temps de fargar un siti nouvel, un blòg per seguir las actualitats d'ABRAÇEBRAÇ, lo grop qu'ai montat amb Serge Desaunay (accordeons, cistre), diferents amics convidats e ieu a la dança. N'aprofiti per dire que jogarem per lo 31 de decembre a Pesenas per l'associacion LTED, mas traparetz mai d'informacions sur aquel blòg.

http://marionalexandre.canalblog.com/albums/roulotte_a_la_lune/index.html
                                                                Roulotte à la lune@Marion Alexandre


mercredi 6 août 2014

Dins lo Bourbonnais, 46ena Fèsta dels Chavans


Aimi de viatjar dins l'Occitania tota, mas tanben en defòra per rescontrar las culturas de nos vesins.
Aqueste estiu voliái anar dins lo boscatge del Bourbonnais, descubrir lo monde de la bòria d'Embraud.
Es un pauc coma lo Gamounet, un luòc ont d'òmes e de femnas afiscats se trachan de cultura regionala dempuèi mai de quarante annadas e doncas, de danças e de musicas tradicionalas. Un luòc que nos manca crudelament dins lo canton.
Ai aprofitat de la 46ena fèsta dels Chavans per i anar e foguèri pas deçebuda : lo luòc es polid coma tot, la bòria es soleta, un pauc mai nauta que la riba de l'Allier.




Lo monde i es brave e festejaire, e la festa, plan segur, sens fin...
Çò que i a, cal aimar la borrèia a dos temps, que torna e torna de longa...
Ai manjat una "gouère" qu'es una tarta a las patatas, al fromatge blanc e als prunèls, fòrça bona, subretot aprestada dins lo forn del luòc.
Ai begut de vins lèugiers mas gostoses. Ah, chinchar la Perrine (vin rotge) amb Sylvie Berger, pas ieu, la Bergère, LA cantaira !
Escotat e agachat la Chavannée, mèstra del siti (un espectacle sus lo sal e los gabelons m'a plan agradat).
Dansat als balètis mas tanben als "boeufs"  e fins a l'alba (e mai encara) amb de musicaires de prima : Patrick Bouffard, Serge Desaunay, Emmanuel Parisel per exemple ! O Julien Biget, Maxou... e d'autres del Gamounet coma los fraires Maurel.

Ai mancat sonque  los batèus, me caldrà tornar per la Fèsta de la ribièra !


http://lachavannee.com/wp/wp-content/uploads/2012/06/2960_Embraud-300x200.jpg



J'aime voyager dans toute l'Occitanie, mais aussi en dehors pour rencontrer les cultures de nos voisins.
Cet été, je voulais aller dans le bocage du Bourbonnais, découvrir le monde de la ferme d'Embraud. C'est un peu comme le Gamounet, un lieu où des hommes et des femmes passionnées s'occupent de culture régionale depuis plus de quarante ans et donc, de danses et de musiques traditionnelles. Un lieu qui nous manque cruellement dans le secteur.
J'ai profité de la 46ème Fête des Chavans pour m'y rendre et je n'ai pas été déçue : le lieu est joli comme tout, la ferme est isolée, un peu plus haut que la rive de l'Allier.
Les gens y sont gentils et festifs, et la fête, bien sûr, sans fin... ce qu'il y a, il faut aimer la bourrée à deux temps, parce qu'elle revient sans cesse... J'ai mangé une "gouère", c'est une tarte aux pommes de terre, au fromage blanc et aux pruneaux, très bonne, surtout cuite dans le four à pain du lieu. 
J'ai bu des vins légers mais goûteux. Ah, trinquer à la Perrine (vin rouge) avec Sylvie Berger, pas moi, la Bergère, LA cantaire ! !
Ecouté et regardé la Chavannée , maîtresse des lieux (un spectacle sur le sel et les gabelous m'a bien plu).
Dansé aux balètis mais aussi aux boeufs et jusqu'à l'aube (et plus encore) avec des musiciens d'exception : Patrick Bouffard, Serge Desaunay, Emmanuel Parisel par exemple ! Ou Julien Biget, Maxou... et d'autres du Gamounet comme les frères Maurel.
Je n'ai manqué que les bateaux, il me faudra y retourner pour la Fête de la rivière !

mardi 17 juin 2014

De Kusturica a la Greça antica !





Coma soi totjorn a cercar de danças e de musicas sens jamai m'assadolar, ai trobat !
Sabetz ?
 La dança que vos demandavi d'ajuda, la que semblava extracha d'un film de Kusturica, l'ai trapada !

Me caliá partejar que soi espantada per la resulta.

Cercavi una dança d'un païs de l'Est e fin finala, es una dança que ven d'un pòble caçat e fugissaire dempuèi de sègles e d'origina... greca :
los Ponticos !
Pòdi pas tròp explicar qual son, seriá un cors d'istoria talament qu'es complicat mas Wikipedia es pas per los chins... an una identitat culturala mai que fòrta, quitament s'an viscut un tarrible genocide.
Los Ponticos venon de la region de Pontos a costat de la Mar Negre. An conservat la lenga e d'usatges de la Greça antica que son fòrça isolats. 
Serra es lo nom d'una ribièra, es tanben lo nom d'aquela dança fòrça vièlha, que viendriá d'una mai vièlha encara, la de Pyrhus que deguns se rampela pas consi se dançava.



 


I a un autre nom per aquela dança : lazikon.
Es una dança d'ensem, d'òmes e de guèrra que ditz las nafraduras e la fiertat de la victòria... e que se dançava plan armats !






Daouli : Monastièr Varlaam, Katholikon,  
Meteora, pintura murala Grèça, sègle XVI

La musica es jogada per la lira pontica tradicionala a tres còrdas, kementzé, e un tamborn a doas faças, lo daouli que se trapa jos diferentas apelacions dins d'autres païses :
tupan (Bulgaria, Macedonia), davul (Armenia, Bulgaria, Turquia), lodra (Albania), dammam (Iran)...


Kementzé o lira pontica tradicionala a tres còrdas@TFOeducation













E un darrièr ligam (la video vòl pas estre convidada sus lo blòg)
https://www.youtube.com/watch?v=6QAiNqCogMg
Vaquí !

 
Comme je passe mon temps à chercher des danses et des musiques sans jamais me rassasier, j'ai trouvé!
Vous savez ? La danse pour laquelle je vous demandais de m'aider, celle qui semblait extraite d'un film de Kusturica, je suis tombée dessus !
Il me fallait partager parce que je suis sidérée par le résultat.
Je cherchais une danse d'un pays de l'Est et finalement, c'est une danse qui vient d'un peuple chassé et fugitif depuis des siècles et d'origine... grecque : les Pontiques ! Je ne peux pas trop expliquer qui ils sont, ce serait un cours d'histoire tellement c'est compliqué, mais Wikipedia n'est pas pour les chiens... Ils ont une identité culturelle plus qu'affirmée bien qu'ils aient subi un terrible génocide.
Les Pontiques viennent de la région de Pontos, près de la Mer Noire. Ils ont conservé la langue et des usages de la Grèce Antique parce qu'ils sont très isolés.
 Serra est le nom d'une rivière, c'est aussi le nom de cette danse très ancienne, qui viendrait d'une plus ancienne encore, celle de Pyrhus, que plus personne ne sait danser.
Il y a un autre nom pour cette danse : lazikon.
C'est une danse d'ensemble, d'hommes et de guerres qui évoque les blessures et la fierté de la victoire et qui se dansait bien armée !
La musique est jouée par la lyre pontique traditionnelle à trois cordes, kementzé, et un tambour à deux faces, le daouli, que l'on retrouve sous différentes appellations dans d'autres pays : tupan (Bulgarie, Macedoine), davul (Arménie, Bulgarie, Turquie), lodra (Albanie), dammam (Iran), etc.
Et voilà !

vendredi 9 mai 2014

17 e 18 de mai a Fabregas per dançar amb ABRAÇEBRAÇ

Un còp de mai, ai mancat de desoblidar de vos dire qu'anavi faire quicòm d'especial. La com e ieu...

Es pas un secret, ai lo dançum. Dempuèi qualquas annadas, ai montat talhèrs e animacions a l'entorn de la dança tradicionala.
Aquò m'a menada a soscar sus lor fonction sociala e l'importança de la danças collectivas. Une evidença dins los païses de l'Est, un pauc mens aquí e de mens en mens a çò que pòdi veire.
M'a balhat l'enveja de faire quicom en mai dels talhèrs.